Devolver Digital prépare OmniBus – crash prévu au printemps sur PC

English Français Deutsch Español Nederlands Italiano Polski Русский

 
Communiqué de Presse

 OmniBusKeyArt

 
Au dépôt du bus – le 14 janvier 2016
 

Devolver Digital prépare OmniBus – crash prévu au printemps sur PC 

– Roulez des mécaniques avec le jeu le plus écrasant du siècle, pouet, pouet –
 

Le développeur indépendant de Buddy Cops et les amoureux des transports publics, Devolver Digital, annoncent un deal de plusieurs centaines de milliards de dollars pour produire une bête de ferraille et d’acier qui n’est autre qu’une simulation de BUS en furie. Accrochez vos ceintures et compostez votre ticket car OmniBus déboulera  au printemps prochain sur PC, Mac et Linux. 


L’histoire du développement du titre, déjà entré dans l’hagiographie vidéo-ludique démarra en l’an 1992 sur Jaguar. Après une série d’avanies techniques (NDLR : à bout de métaphore, nos rédacteurs chinois utilisent celle du bateau*) et une crêpage de chignons entre les deux fondateurs du studio, le jeu semblait au point mort.

Par la gloire des cieux, il retrouve enfin un nouvel élan (NDLR : insufflé par une carrosserie flambant neuve) sur Steam, GOG et Humble. Ce qui fut jadis un « vaporware » renaît de abysses du jeu vidéo pour triomphalement bousiller le concept eschatologique et fumeux d’Indiepocalyse. AMEN

« Après deux décennies de développement, nous sommes sur les starting blocks de l’excitation car nous proposerons bientôt aux joueurs l’expérience la plus débile au monde de simulation de bus ! » s’exclament en coeur Amir Badri et Jeremy Crockett (NDRL : d’ailleurs ils disent cette phrase que  nous relatons mot pour mot exactement en même temps)

Chauffeur si t’es champion….
Omnibus est une simulation à la physique déroutante dans laquelle vous prenez les commandes d’un bus bleu vif ultra véloce. Attention aux turbulences et aux environnements car pour des raisons qui échappent à l’entendement du simple d’esprit, le bus s’arrête jamais. Les chauffards (virtuels) accompliront une série de missions à la bizarrerie peu commune [NDLR : à la demande des ces faquins de citoyens ]

Plusieurs modes de jeu seront disponibles ( histoire, trick ou versus multijoueurs à quatre joueurs) et la difficulté n’est pas moindre. Pour atteindre les plus hauts scores, les objectifs de missions et empocher de l’argent, essayez pour commencer de ne pas tomber sur le bas-côté (ou pire, dans le vide).

« C’est une révolte des transports ? Non, joueur , c’est une révolution du paradigme du concept de simulation de transports dans le jeu vidéo » scande Fork Parker, le CFO de Devolver Digital. « À la vérité, il y a eu un débat brûlant chez Devolver parce qu’Omnibus fait de l’ombre à nos autres jeux. »

Fans d’OmniBus à travers le monde [NDLR à l’exception de la corée du Nord] suivez OmniBus sur Twitter @OmniBusGame et via @DevolverDigital 

Retrouvez des infos sur la toile ici : omnibusgame.com 

*En faites on cherchait à placer « Dites-camion… »

Retrouvez tous les communiqués de presse de Devolver Digital dans notre Newsroom.
 
 
Screenshots

OmniBus - Screen 1

OmniBus - Screen 2

OmniBus - Screen 8

OmniBus - Screen 9

OmniBus - Screen 11

OmniBus - Screen 12

Téléchargement
Kit Presse
Contact Presse
Pour toutes les demandes média, interviews, contactez Cosmocover, agence de marketing pour le jeu vidéo 
devolver@cosmocover.com
Tel : +33 (0) 184 200 104